Monday, 9 January 2017

Le minimalisme step by step !



Hello tout le monde ! 

Dans mon dernier article, je vous ai donné mes raisons pour adhérer à un style de vie plus minimaliste. Il est maintenant temps d'entrer dans le vif du sujet et de vous parler des différentes étapes que je compte entreprendre dans cette transition. 

Etant donné que je suis, depuis ma plus tendre enfance, un produit du capitalisme, je me doute que cette transition ne se fera pas sans mal et que le mieux est d'y aller étape par étape. 

Pour établir cette liste, je ne me suis basée sur absolument aucun article ou aucune méthode. Aussi, si vous avez quelques recommandations à me faire, je suis preneuse. 
Le progrès, c'est plus facile quand on est plusieurs. 

Etape 1 : Faire le tri ! 

Je vous l'ai dit : je possède un certain nombre de choses dont je ne me sers pas nécessairement. A commencer par les produits de beauté et les vêtements. Plutôt que de les laisser trainer dans un coin, je prévois de les donner, afin qu'ils aient une petite chance de servir. 

Je compte donc faire un grand tri dans mes vêtements, produits de beauté, objets de décoration, livres et autres objets en tous genres. 
Je compte majoritairement les donner afin d'éviter un maximum de déchets. Pour le coup, les oeuvres de charité sont mes amies. Ou comment faire d'une pierre deux coups en avançant dans son objectif tout en faisant une bonne action. 

Etape 2 : Investir dans le durable & éthique. 

Ne nous voilons pas la face : il viendra un temps où les vêtements, produits et autres objets que j'aurai conservés seront abîmés, vides ou cassés. Il faudra donc les remplacer. 
Et pour ce remplacement, je souhaite investir dans des choses qui dureront et seront, si possible, qui respectent une bonne éthique. 
Je veux donc acheter des choses qui se démoderont le moins possible et que je pourrais conserver plusieurs années. Mes maîtres mots seront donc : basique & qualité. 
Et évidemment, si les produits peuvent être éthiques (bio, cruelty-free, commerce équitable), c'est un véritable plus ! 

Etape 3 : Trouver une place pour chaque chose ! 

En tant qu'étudiante qui vit chez ses parents, dans un logement raisonnablement grand, j'ai une fâcheuse tendance à tout laisser traîner. Certaines choses n'ont pas de véritable place, chez moi. Jusqu'à récemment, je n'avais pas d'endroit où ranger mes livres et ils s'entassaient en pile. De même que l'on connaît tous "la chaise". Celle qui sert à stocker les vêtements sales en attendant de retourner chercher la panière dans la buanderie, et qui sert à stocker les vêtements propres que l'on n'a pas le temps de ranger tout de suite. 
Au moment où j'écris ces lignes, mon bureau supporte sept livres, trois cahiers, une douzaine de produits de beauté, trois tasses, deux bougies et même... une boite à chaussures ! 

Une étape de ma transition vers le minimalisme sera donc définitivement de m'assurer que toutes les choses que je conserve ont une place définie. 

Etape 4 : Apprendre à voyager léger. 

Je l'ai probablement déjà écrit sur le blog : je voyage relativement souvent. 
Environ une fois par mois, je pars rendre visite à de la famille ou des amis. Et environ trois fois par an, je pars en vacances. 

La plupart du temps, je ne voyage pas, mais alors pas du tout léger ! C'est même plutôt le contraire. J'ai tendance à vouloir prévoir des tenues et accessoires pour un tas d'occasions inutiles. J'emmène donc souvent une trousse de toilette trop conséquente (trois shampooings, deux après-shampooings, deux gels-douche, un déo, une brosse à dent, un dentifrice, un tonique, deux démaquillants, des cotons, des coton-tiges...), une énorme trousse de maquillage (deux palettes, un set complet de pinceaux, un fond de teint, deux primers, deux blush, un highlighter, quatre RAL...) ainsi que beaucoup, beaucoup trop de vêtements. 

En bref : il va falloir que ça change ! 

Etape 5 : Être minimaliste... sur la nourriture ! 

Je ne parle pas de manger moins, mais plutôt d'arrêter de vouloir prévoir tout un tas de choses en grande quantité. Manger varié, c'est bien. Mais acheter trop de choses d'un coup, ce n'est jamais bon, et particulièrement dans l'alimentaire. 

Quand j'ai envie de gâteaux et que je ne sais pas quoi choisir... je prends de tout. Pareil pour le jus de fruit, les snacks, les pizzas. Résultat : j'achète toujours trop et je ne vide jamais mes stocks. 

Une bonne habitude à prendre sera définitivement d'acheter en moins grandes quantité ! 

Etape 6 : Réduire les déchets ! 

Oui, réduire les déchets, ça peut entrer dans une démarche minimaliste. 
On peut consommer peu, mais ça fait toujours un maximum de déchets, quand on y pense ! 
Quitte à consommer moins, autant polluer moins, non ? 

J'ai envie d'apprendre à réduire les déchets un maximum, pour aller jusqu'au bout de ma démarche, dans la cuisine et la salle de bain, notamment ! 

Et je remercie tout particulièrement Lauriane, qui est venue me parler du "Zero Waste" après mon dernier article sur le minimalisme ! 

Etape 7 : Être minimaliste... et le rester ! 

Evidemment, toutes ces initiatives, c'est bien joli, mais le mieux, c'est quand même de s'y tenir ! 
Je n'ai pas envie que ce soit une passade, mais plutôt que ça devienne un véritable mode de vie ! 

Si vous avez d'autres étapes-clés à me proposer dans cette démarche, ainsi que des références sur YouTube, Internet et bouquins, je suis preneuse !

Je vous embrasse, 
OihanaSymphony.