Thursday, 26 January 2017

Minimalisme & soldes : c'est compatible ?



Hello tout le monde ! 

Comme vous le savez (qui ne le saurait pas ?), depuis une semaine, nous sommes en période de soldes. Tous les magasins affichent des promotions et c'est le moment propice pour se laisser aller à faire quelques dépenses qu'on ne s'autoriserait pas d'habitude. Après tout, c'est quand même l'occasion rêvée d'acheter ces petits mocassins vus chez Longchamp en début de saison, alors trop chers mais maintenant soldés à 50% (true story)

Néanmoins, comme vous le savez également si vous lisez ce blog régulièrement, j'ai récemment entrepris d'adopter un style de vie plus minimaliste et de consommer moins. 

Alors je me suis posé une grande question : 
Le minimalisme, est-ce que c'est compatible avec les soldes ?

Soyons honnête : j'ai longtemps été une acheteuse compulsive, à acheter des tas et des tas de choses dont je n'avais absolument pas besoin, juste sur un coup de tête. 
Vous vous en doutez : les soldes, c'était Noël après Noël. J'achetais tout et n'importe quoi. Telle Lucky Luke, je dégainais la carte bleue plus vite que mon ombre et je revenais de chaque périple avec une montagne de sacs shopping (j'exagère à peine...). 

Maintenant que j'ai pris la décision de tirer un trait là-dessus, que j'ai bazardé plusieurs sacs de vêtements ainsi que des chaussures, serait-il raisonnable de faire les soldes ? 

Le principe du minimalisme

Pour trouver la réponse à ma question, je suis retournée aux bases et je me suis demandé ce que voulait dire le minimalisme pour moi. 
La réponse a été la suivante : acheter ce dont on a vraiment besoin, en profiter pour se faire plaisir, réfléchir à ses achats, ne pas acheter sur un coup de tête ou juste pour acheter. 

Le problème des soldes

En général, quand je fais les soldes, j'achète au coup de coeur. Je ne me pose pas la question de savoir si j'ai deux ou dix articles similaires dans mes tiroirs, pourvu que j'ai un coup de coeur. Je ne me pose pas non plus la question de savoir si je porterai encore les pièces achetées à la saison prochaine. 
A vrai dire : je ne me pose absolument aucune question et c'est bien le problème. 

Outre le fait que je ne me pose aucune question, le problème des soldes est qu'ils poussent à la consommation pour le plaisir de consommer. On part du principe que ce n'est pas cher et que, du coup, on peut poser moins de questions. 

Verdict ? 

Après mûre réflexion, je dirais que les soldes sont compatibles avec un style de vie minimaliste, à condition de se poser les bonnes questions. 
Je pense que les soldes sont une belle occasion d'acheter des choses dont on a besoin à un prix plus avantageux que d'habitude. 

En gros : oui, j'irai faire les soldes (et j'avoue que j'ai même commencé), oui, je compte bien me faire plaisir, mais je compte surtout acheter des choses dont j'ai besoin  et me poser quelques questions avant de dépenser mon argent. 

Pour moi, les questions à se poser sont les suivantes : 
Est-ce que j'en ai réellement envie ? 
Est-ce que je possède déjà quelque chose de similaire ? 
Est-ce que j'en ai vraiment besoin ? 
Est-ce que j'aimerai toujours cet article dans quelques semaines/mois/années ? 

Si la réponse est non, alors je recommanderai de ne pas acheter l'article en question. 
Et surtout, je pense qu'il faut oser se donner le temps de la réflexion, au risque de voir l'article partir. 

En bref : soyons raisonnables, posons-nous les bonnes questions, tout en se faisant plaisir ! 


Pour vous, les soldes sont compatibles avec le minimalisme ? 

Je vous embrasse, 
OihanaSymphony.