Monday, 6 March 2017

Job & études : mes conseils pour tout gérer !




Hello tout le monde ! 

C'est quelque chose que j'ai vaguement mentionné sur le blog et en vidéo, je suis étudiante salariée. 
Je vous avais déjà raconté une galère que j'ai eu à ce niveau-là, dans un job précédent, mais j'ai eu envie de ne pas vous laisser sur une note aussi négative et de vous parler un peu plus détails du fait de travailler lorsque l'on est étudiant. 

Voici donc un petit résumé de ma situation, ainsi que quelques  conseils pour arriver à gérer le travail, les étude et la vie d'étudiant salarié en général. 


Comment j'ai trouvé mon job étudiant

La première question qui se pose pour bien des étudiants désireux de travailler à côté de leurs études est la suivante : "Comment trouver un job étudiant ?". 
Je dois admettre que dans mon cas, j'ai eu beaucoup de chance car j'ai trouvé rapidement un CDD qui s'est ensuite transformé en CDI, dans un domaine qui me plaît. 

Au mois de septembre (ou octobre, je ne sais plus), je suis allée dans une boutique pour regarder et demander si ils chercheraient un peu de monde pour la période des fêtes. Je suis tombée sur le manager, qui m'a donné une réponse positive et m'a invitée à apporter CV et lettre de motivation.
Quelques semaines plus tard, alors que j'avais également postulé à beaucoup d'autres endroits (qui ne m'ont d'ailleurs jamais donné de nouvelle, bande de chacals), j'ai été rappelée pour un entretien, suite auquel j'ai été sélectionnée pour un CDD à temps partiel pour la période des fêtes. 
Le contrat s'est très bien passé, j'ai beaucoup appris, je me suis beaucoup amusée et le manager a été si content de moi qu'il m'a proposé un CDI de 9 heures en plus des cours, que j'ai accepté. 
Depuis le mois de janvier, donc, je travaille à temps partiel, en plus de mes cours. 

Note : pour des raisons évidentes, je ne mentionnerai pas le nom de la boutique où je travaille ici. 

Les avantages d'un job étudiant

L'avantage principal (et indéniable) d'un job étudiant est le salaire. Je vis chez mes parents et j'ai une situation confortable qui m'a permis de ne pas travailler pendant les deux premières années de mes études supérieures. Je n'ai donc pas un besoin vital de ce salaire. Néanmoins, je dois avouer qu'il me permet d'avoir une situation encore plus confortable et de devenir de plus en plus indépendante vis à vis de mes parents et d'économiser, en attendant de quitter le nid. 

Second avantage, et pas des moindres, un job étudiant (surtout en CDI), permet de découvrir le monde du travail, histoire de ne pas tomber des nues à la fin des études et de gonfler son CV. 
Quitte à postuler pour un travail à la fin de mes études, autant avoir un CV rempli, même si il n'y a pas forcément de lien entre mon champ d'études et mon job étudiant. 
De plus, face à un employeur, un CV rempli avec diverses expériences témoigne d'une volonté et d'une grande variété de compétences acquises. 

Enfin, avoir un job étudiant me permet d'avoir un emploi du temps plus rempli, et c'est loin d'être un inconvénient ! En effet, à la fac, mon emploi du temps ressemble à un gruyère et je dois avouer que, pour moi qui ait fait du 35 à 40 heures par semaine pendant 5 ans, 20 heures, ce n'est pas assez. 
J'ai besoin de me sentir cadrée, d'avoir une routine fixe, et ces neuf heures par semaine me permettent de créer cette routine, avec des horaires bien définis pour les cours, le travail, les révisions... 

Les inconvénients d'un job étudiant

Evidemment, et bien malheureusement, avoir un job étudiant comporte également quelques inconvénients, à prendre en compte impérativement avant de se lancer dans l'aventure ! 

Premier inconvénient, il s'agît du fait que je manque certains cours. Ce n'est, évidemment, pas le cas pour tous les jobs étudiants, fort heureusement, mais c'est une éventualité à prendre en compte. 
Dans mon cas, je rate 3 heures de cours par semaine. Cela peut sembler dérisoire, certes, mais ce sont autant de cours que je dois réviser avec plus d'ardeur que les autres, et qui représentent une charge de travail supplémentaire au moment des révisions. 


Second (et dernier) inconvénient, il s'agit du besoin d'organisation constante, instauré par mon emploi du temps chargé. Malheureusement, je ne laisse que peu de place à l'improvisation.
Quand je ne travaillais pas, je pouvais plus facilement me permettre de sortir au resto ou au ciné sur un coup de tête, car je savais que je pourrais trouver un autre moment pour travailler.
Désormais, ce n'est plus le cas, et je dois faire preuve de plus de discipline et d'organisation.

Je ne trouve que deux inconvénients à ma situation, mais ils ne sont pas des moindres et ils sont surtout à prendre en compte dans la balance si vous hésitez à prendre un job étudiant pour arrondir vos fins de mois.

Mes conseils pour tout gérer 

Je pratique le job étudiant depuis quelques mois maintenant et je pense être en mesure de partager quelques conseils pour tout gérer et garder la tête froide. Il y en a trois en particulier.
Les voici : 

Être organisé

L'organisation est le maître-mot pour moi depuis que je travaille en dehors de mes études. Alors que je n'avais plus vraiment d'agenda depuis mon année de terminale et que j'avais tendance à me laisser vivre et à tout remettre au lendemain, j'ai du me discipliner. 
Je planifie mon programme chaque jour, pauses comprises, afin de pouvoir réviser le plus possible, tout en étant capable d'écrire à côté et conservant un nombre décent d'heures de sommeil. 

Ne pas oublier ses priorités ! 

Qu'on se le dise : j'aime travailler. Non seulement je gagne de l'argent mais, au delà de ça, je fais quelque chose qui me plaît énormément. La vente est une vraie révélation pour moi et j'adore ça. 
Dans des moments de faiblesse, je me surprends à avoir envie de lâcher mes études pour rester dans la vente, à temps plein. A court terme, ce serait génial. 
Et je ne suis pas la seule étudiante dans ce cas ! Beaucoup de mes connaissances ont déjà eu cette tentation. Néanmoins, il faut garder en tête ses priorités et faire passer les études avant le travail. 
Faire passer les études avant signifie continuer de réviser, réfléchir avant d'accepter des heures supplémentaires et parfois prendre un jour de congé pour pouvoir travailler ses cours. 
Mais croyez-moi, ça vaut le coup ! 

Ne pas s'oublier soi ! 

Quand on a un emploi du temps aussi chargé, la tentation est grande de ne faire que ça : travailler pour gagner des sous et travailler pour avoir son diplôme. 
Mais la meilleure façon de garder la tête hors de l'eau est de se programmer des moments pour soi, pour se détendre et se faire plaisir.
Même si je travaille, je n'oublie pas mon week-end : du samedi à 22h au dimanche à 16h, je m'accorde une pause hebdomadaire lors de laquelle je prends soin de moi, prends du temps pour méditer et voir mon amoureux. 
Après tout, si on travaille pour avoir de meilleures conditions de vie, il ne faut pas oublier de vivre et de profiter de la vie ! 


Et vous ? Vous avez des conseils à partager ? 

Je vous embrasse, 
OihanaSymphony.