Friday, 14 April 2017

S'épanouir au travail : mode d'emploi !



Hello tout le monde !

J'ai l'impression que je n'ai pas écrit sur ce blog depuis une éternité. La faute aux cours, aux exams, à une vie personnelle bien remplie et... au travail ! 
Vous le savez, je suis étudiante salariée et ce n'est pas de tout repos. J'ai, certes, un tout petit contrat, mais les journées de travail me mettent facilement sur les rotules. Pourtant, je ne changerais de job étudiant ni le quitterais pour absolument rien au monde. 

Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis épanouie au travail comme jamais je n'aurais pensé que ce serait possible. 

J'ai donc eu envie de partager avec vous mes astuces pour être épanoui(e) au travail, ou du moins l'être le plus possible. 
Evidemment, mon expérience se base uniquement sur ce que j'ai vécu, à savoir des petits jobs étudiants, mais après tout, toute expérience est bonne à prendre, non ? 

N°1 : Se connaître & connaître ses attentes 

Souvent, quand on postule pour un travail, on prend en considération les attentes de l'employeur, avec l'envie de lui plaire pour avoir le plus de chances possible d'obtenir le job. 
Malheureusement, on oublie fréquemment que l'employeur et l'entreprise dans laquelle on postule ne sont pas les seules entités à prendre en compte. Il faut certes prendre leurs attentes en considération mais aussi (et surtout ?) ne pas oublier de prendre en compte les nôtres. 

Après tout, on travaille certes pour une entreprise et un patron, mais c'est bien nous qui travaillons et même si le mot travail vient du latin tripalium qui veut dire torture, je pense que bien des progrès ont été faits ces derniers siècles pour nous permettre de devenir un peu plus épanouis au travail. 

Il me semble donc indispensable d'apprendre à connaître ses propres attentes afin de pouvoir postuler pour un job qui nous convient (quand on a la chance de pouvoir choisir) et de bâtir une relation saine, basée sur la confiance et le dialogue avec son employeur. 

Je parle d'expérience. Pour avoir postulé dans une entreprise où je n'ai pris en compte que les attentes de mon employeur et ai négligé les miennes, je peux dire que je me suis retrouvée avec un poste qui, non seulement ne me convenait pas, mais aussi et surtout, ne me permettait pas de m'épanouir. 
Lors de ma candidature pour le poste que j'occupe actuellement, je me suis assurée de faire connaître mes attentes à mon employeur afin qu'il puisse apprendre à me connaître et s'assurer que ses attentes coïncident avec les miennes. 

Certes, il faut avoir le luxe de pouvoir choisir, mais quand c'est le cas, c'est gagnant pour les deux parties, et c'est quelque chose à ne pas négliger. 

N°2 : Choisir quelque chose qui nous correspond

Pour moi, la deuxième étape va de pair avec la première. Plus on connaît ses attentes, plus on peut choisir un travail qui nous correspond. Après tout, on peut choisir d'être acteur de sa vie professionnelle et de ne pas subir son travail. C'est d'autant plus important que ledit travail occupe une place centrale dans notre vie, la plupart du temps. 

Là encore, il faut avoir le luxe de pouvoir choisir. C'est toujours là que le bas blesse, évidemment. 
Mais je pense que tellement plus de personnes seraient plus épanouies dans leur travail si elles prenaient le temps de se poser les bonnes questions... 

N°3 : Voir au-delà de la paye

S'il y a bien une chose qui est claire pour moi, tant au niveau de mon travail actuel qu'au niveau du poste que je souhaite occuper à la sortie de mes études, c'est que je ne veux pas d'un travail "alimentaire". 
Je me fiche sincèrement de gagner 5000€ par mois si je ne suis pas épanouie dans mon travail. Pour moi, un travail, ce n'est pas seulement ce qui sert à payer les factures ou remplir le frigo. 

De mon expérience et de celle de personnes que je vois autour de moi, on n'est pas épanoui si on travaille seulement pour un salaire. Il faut aller au-delà, faire quelque chose en quoi on croit, qu'on pense utile et qui nous intéresse un minimum. 

N°4 : S'intégrer

Ce conseil paraît un peu étrange venant de moi, qui suis une personne si sauvage. Mon cinquième conseil est le suivant : s'intégrer.  Par là, je ne veux pas dire que vous devez à tout prix devenir la meilleure amie de votre nouvelle collègue ou avoir les dents qui rayent le parquet, loin de là. 

Mais pour moi, avoir une vie professionnelle épanouie signifie faire de notre mieux pour s'intégrer dans notre environnement au travail, en essayant de créer du lien avec nos collègues, par exemple. Ce sont des personnes avec lesquelles on est amené à collaborer en tous les cas, alors pourquoi ne pas rendre les choses plus agréable en proposant d'aller chercher le café ou initiant une conversation sympa une fois de temps en temps ? 

Je suis moi-même une personne très timide et, quand j'ai attaqué mon nouveau job, j'étais sincèrement terrorisée à l'idée de devoir m'intégrer à une équipe. Je me posais un million de questions. Est-ce que j'allais m'intégrer ? Est-ce que les gens allaient me trouver sympa ? Et si je me ridiculisais ? 

Finalement, ça a pris du temps, mais j'ai pris mon courage à deux mains, j'ai tenté de nouer du lien avec mes collègues, et ça m'a fait beaucoup de bien. Ce sont des personnes que j'aime beaucoup, et même si j'avais un peu peur à l'idée de rencontrer de nouvelles personnes, je peux dire que ça valait le coup car je me sens bien plus épanouie depuis que j'ai de bons rapports avec mes collègues. 

N°5 : Laisser le travail... au travail ! 

Les quatre premiers conseils de cette liste sont, globalement, une exhorte à être un employé/salarié volontaire et sociable, je le reconnais et je l'assume. 
Ce cinquième et dernier conseil sera un petit peu différent. Il s'agît de vous conseiller de laisser le travail au travail. 

Si je ne réchigne jamais, ou du moins rarement, à effectuer des heures supplémentaires ou un remplacement lorsque c'est possible, je mets un point d'honneur à me déconnecter du travail au moment opportun. 
Même lorsque l'on fait un travail que l'on aime, je pense que ce n'est jamais bon de ne laisser aucune barrière entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Tout simplement parce qu'il faut faire un break de temps en temps.


J'admets que je n'ai qu'une expérience limitée du monde du travail, mais je peux vous dire, en toute sincérité, que depuis que j'ai mis en place ces quelques conseils dans ma vie, je me sens beaucoup plus épanouie dans mon travail. 
Je suis passée d'un job pour lequel je n'avais pas envie de me lever à un job que je suis ravie d'avoir, dans lequel je m'amuse et m'épanouis énormément. 
Il n'y a pas de recette miracle, mais je peux dire que la mienne m'a réussi ! 

Et vous ? Vous êtes épanoui au travail ? 

Je vous embrasse, 
Oihana.